recherchez
InfosInfos
Commune de Saint-Pierre-d'Oleron

Budget, redevances, taxes et tarifs

BUDGETS PRIMITIFS

Comment fonctionne le budget d’une commune ?

Un budget prévoit et autorise les recettes et les dépenses.

Le budget primitif est tout d’abord voté et énonce aussi précisément que possible l’ensemble des recettes et des dépenses pour l’année. Mais en cours d’année, des budgets supplémentaires sont nécessaires, afin d’ajuster les dépenses et les recettes aux réalités de leur exécution. De plus, des budgets annexes (port, golf…) retracent les recettes et les dépenses de services particuliers.

La structure d’un budget comporte différentes parties : la section de fonctionnement et la section d’investissement (qui se composent chacune d’une colonne dépenses et d’une colonne recettes).

La section de fonctionnement regroupe :

  • toutes les dépenses nécessaires au fonctionnement de la collectivité (charges à caractère général, de personnel, de gestion courante, intérêts de la dette, dotations aux amortissements, provisions) ;
  • toutes les recettes que la collectivité peut percevoir des transferts de charges, de prestations de services, des dotations de l’État, des impôts et taxes, et éventuellement, des reprises sur provisions et amortissement que la collectivité a pu effectuer, notamment le produit des quatre grands impôts directs locaux, la dotation globale de fonctionnement (DGF).

La section d’investissement comporte :

  • en dépenses : le remboursement de la dette et les dépenses d’équipement de la collectivité (travaux en cours, opérations pour le compte de tiers…) ;
  • en recettes : les emprunts, les dotations et subventions de l’État. On y trouve aussi une recette d’un genre particulier, l’autofinancement, qui correspond en réalité au solde excédentaire de la section de fonctionnement.

 

Une vidéo pour comprendre simplement les finances d’une commune :

Lancer la vidéo

 

 



ANNÉE 2018 :

 



ANNÉE 2017 :

ANALYSES FINANCIERES

Qu’est-ce qu’une analyse financière ?

L’analyse financière du budget communal obéit à une double logique :

– D’une part, il s’agit d’une démarche figée qui permet, à un moment donné, de rendre compte de la gestion grâce notamment à différents soldes intermédiaires de gestion et différents ratios de structure : il s’agit de l’image, bien connue en comptabilité, de la « photographie » budgétaire à l’instant « t ».

– D’autre part, l’analyse financière obéit à une logique dynamique qui incorpore une analyse rétrospective et une analyse prospective.


 

ANNÉE 2018 :

COMPTES ADMINISTRATIFS

Qu’est-ce que le comptes administratif

La collectivité rend compte annuellement des opérations budgétaires qu’elle a exécutées.
A la clôture de l’exercice budgétaire, qui intervient au 31 décembre de l’année N+1, il établit le compte administratif de chaque budget.

Le compte administratif :
– rapproche les prévisions ou autorisations inscrites au budget des réalisations effectives en dépenses (mandats) et en recettes (titres),
– présente les résultats comptables de l’exercice,
– est soumis par l’ordonnateur, pour approbation, à l’assemblée délibérante qui l’arrête définitivement par un vote avant le 30 juin de l’année qui suit la clôture de l’exercice


ANNÉE 2017 :

 

ANNÉE 2016 :

REDEVANCES, TAXES ET TARIFS

Retrouvez dans le document PDF ci-dessous l’ensemble des informations tarifaires relatives aux différents types d’activités communales.

pdf-blue-icon Tarifs Port 2018

pdf-blue-icon Tarifs Golf d’Oléron 2018

pdf-blue-icon Tarifs Camping municipal 2018

pdf-blue-icon Autres tarifs 2018

 

Pour davantage d’informations, contactez le secrétariat général au 05 46 47 78 36

  • Email
  • Print
  • Facebook
  • Partager l'article sur