recherchez
InfosInfos
Commune de Saint-Pierre-d'Oleron

Présentation de Saint-Pierre d’Oléron

  • chateau B 1

Centre géographique et administratif de l’île, Saint- Pierre d’Oléron possède une forte activité économique qui commence dès la période romaine.

Son offre commerciale et la vente des produits de la mer maintiennent son attractivité.

La commune de Saint-Pierre d’Oléron a une superficie de 4172 ha. Elle est composée d’un bourg, au centre, entouré de villages (29 villages) et hameaux. C’est une commune vivante et dynamique où il fait bon vivre toute l’année. Bien dans son temps, elle se développe et se dote principalement d’équipements portuaires, culturels et sportifs modernes. Chef-lieu du canton nord, Saint-Pierre avec son port de La Cotinière est sans conteste la capitale de l’Ile d’Oléron. Elle compte aujourd’hui 6 793 habitants à l’année. Ce nombre se multiplie de 4 à 5 en été. À ce titre, Saint- Pierre bénéficie du statut de commune touristique.

 

Des activités économiques diversifiées et de proximité:

Saint-Pierre dispose de plus de 1100 entreprises. Une centaine de commerces de proximité dynamise les deux bourgs principaux, Saint-Pierre et La Cotinière. Il faut y ajouter les marchés et la vente directe pratiquée par de plus en plus de viticulteurs et de maraîchers. Les activités artisanales et industrielles sont essentiellement présentes dans les deux gros bourgs. Saint-Pierre offre, en plus, deux zones artisanales et commerciales. A La Cotinière, une zone portuaire regroupe les activités techniques liées à la mer.

 

 

Des activités agricoles soutenues sur l’ensemble du territoire communal:

Les terres agricoles occupent près de 25% de la superficie de la commune. Les zones agricoles se composent de parcelles de vignes surtout situées au sud de la route départementale 734 et de moyennes parcelles pour la culture céréalière et fourragère. L’exode rural, puis le développement du tourisme et les bouleversements technologiques ont sensiblement touché le secteur agricole. Néanmoins, il représente encore actuellement 12,5 % des actifs et on observe une recrudescence des demandes d’installations de jeunes exploitants. La viticulture couvre environ 42% des terres agricoles. Les vins, Pineau & Cognac font partie des productions agricoles les plus valorisées.

Les anciens marais salants, zone naturelle humide, représentent 1/3 de la superficie de la commune. Fort-Royer est une zone d’activité ostréicole avec ses marais, ses parcs à huîtres et sa réserve ornithologique. Les écluses à poissons, construites par nos ancêtres, protègent les côtes lors d’intempéries. Les villages typiques s’inscrivent dans un tourisme populaire identique. L’île d’Oléron a conservé un caractère rural. Elle a su garder l’authenticité des hameaux oléronais au cœur des vignobles et de l’habitat rural traditionnel.

 

L’activité maraîchère se développe de plus en plus, bénéficiant du micro climat local. Les producteurs de légumes en vente directe aux consommateurs ont su très bien valoriser leurs atouts de fraîcheur et de proximité mais les quantités produites ne couvrent pas encore les besoins locaux, surtout pendant la période estivale.

  • Email
  • Print
  • Facebook
  • Partager l'article sur